Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques :: Emadi: Le ministére des Waqfs joue un rôle prééminent en ce qui concerne les produits halal (licites)
Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Emadi: Le ministére des Waqfs joue un rôle prééminent en ce qui concerne les produits halal (licites)

 M. Farid Emadi, sous-secrétaire d'Etat au ministére des Waqfs et des Affaires islamiques, a affirmé que les produits halal (licites) ont beaucoup évolué ce qui a fait de ce théme un théme important en trait avec la charia, ce qui nécessite d'élaborer des lois pertinentes et trouver des alternatives et des solutions dans un cadre religieux.
  Il incombe également de vérifier la conformité de la situation actuelle aux normes religieuses et celles liées à la charia.
  A l'ére actuelle, les produits halal sont au centre de l'intérêt des producteurs et commerçants, au point que le volume de l'industrie halal et des produits y afférents, a dépassé le trillion de dollars dont 66 milliards de dollars du marché européen sont consacrés exclusivement aux produits alimentaires halal.
  Dans une allocution prononcée lors de l'inauguration de la 7éme édition scientifique tenue par le département de l'Ifta, sous le théme "l'industrie halal et les exigences de l'époque", et ce au siége de l'Organisation caritative islamique internationale. M. Emadi a souligné que la charia islamique qui se caractérise par sa flexibilité, a pu régler beaucoup de problémes contemporains.
  Cette charia a pu trouver des solutions variées à des thémes inédits concernant le quotidien de l'individu, selon M. Emadi qui a cité à cet égard l'industrie halal et les produits y afférents (nourriture, vêtements, médicaments, produits cosmétiques, détergents, et autres).
  Le ministére des Waqfs et des Affaires islamiques au Koweit  a joué un rôle primordial en terme d'industrie halal et aux produits y afférents, et ce via le parrainage de trois conférences relatives à l'industrie halal de 2011 jusqu'en 2014, sans compter les services qu'il accorde aux secteurs et aux départements lui relevant, et ce dans le cadre de projets et de programmes de sensibilisation pour l'ensemble des musulmans.
  L'objectif c'est de répandre la culture du halal selon une vision claire, des objectifs ambitieux, en particulier à l'ére contemporaine où régne le matérialisme, et où chacun ne cherche que de réaliser des gains, sans se soucier  si les sources de gains sont licites ou pas.
   De son côté, M. Issa Al-Obidali, sous-secrétaire d'Etat adjoint au secteur d'Ifta et des recherches religieuses, a souligné que la charia islamique se caractérise par son intérêt à préserver l'âme, et à lui offrir ses besoins pour mener une vie heureuse et réussir dans l'au-delà. La nourriture dont a besoin l'individu est à l'avant-garde.
  Selon M. Al-Obidali, l'ére contemporaine a vu l'invasion des moyens technologiques dans ce domaine ce qui a provoqué de changements profonds, ce qui a nécessité de trouver d'avis religieux inédits en ce qui concerne le licite et l'illicite, allant de pair avec ces situations qui se sont imposées.
  Des conférences ont été tenues ainsi que des colloques scientifiques et des ateliers spécialisés ainsi que des programmes de sensibilisation sont élaborés. Des publications sont émises de façon périodique et des applications sont mises en place et des sites Internet ont été créés.
  De son côté, Cheikh Torki Al-Motairi, directeur du départment d'Ifta au ministére des Waqfs et des Affaires islamiques, a précisé que le programme de cette édition est de trois jours : le premier jour une conférence sera donnée par dr. Motlaque Al-Jasser, professeur à la faculté de charia.
  Cette conférence portera sur l'industrie des produits halal et les régles et les conditions liées à l'immolation, et l'avis religieux en d'electronarcose des animaux, rite appliqué dans plusieurs pays exportateurs de viande.
  Le deuxiéme jour, une conférence sera donnée par dr. Hani Al-Mazidi, rechercheur à l'Institut du Koweit pour les recherches scientifiques , laquelle portera sur les produites halal à l'échelle mondiale, et leur exportation vers les marchés des pays du Golfe.
  Cette conférence braquera également les projecteurs sur les moyens d'égorgement et les lois dans les pays exportateurs, et sur les additifs dans l'alimentation et les conditions des centres qui émettent les certificats "halal" dans les pays exportateurs.
D'autres thémes importants seront examinés.
   Le troisiéme jour, un débat sera tenu au cours duquel on examinera les principaux points qui ont été proposés les deux derniers jours et le public posera des questions.




plan du site
Plaintes et suggestions
Temps de prière
vote


Ajoutez votre e-mail
 
 
page 

hits counter
Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques - Etat du Koweit