Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques :: Dr. Abdul Rahim Al-Mahmoud: Pardonner en position de force est signe de piété
Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Dr. Abdul Rahim Al-Mahmoud: Pardonner en position de force est signe de piété
  L'homme par nature, aime lui-même et a tendance vindicative, car cela fait partie de sa nature innée, ce qui méne à la querelle et aux conflits à la lumiére du conflit des intérêts et la divergence des vues; mais l'Islam répand des valeurs humanitaires sublimes qui mettent un terme à l'injustice et au préjudice porté à l'encontre d'autrui.
   Ces valeurs mettent à bout la tendance vindicative individuelle et apprend l'homme à agir de manière meilleure face (à celui qui lui inflige de l'injustice) et à faire preuve de pardon et de tolérance.
   Dr. Abdul Rahim Al-Mahmoud, prédicateur et conférencier, a souligné que l'Islam est une miséricorde pour les gens, car cette religion préserve l'âme, sa dignité et appelle au pardon, à la tolérance et à la bienfaisance envers autrui, et bannit la vengeance et l'agression.
  Simplement, le pardon c'est afficher de la tolérance et surmonter les effets (moraux ou physiques) résultant du mal subi, qu'il s'agit d'un mal verbal et ou par les actes.
  Le meilleur pardon, c'est celui affiché en position de force, quand on est en mesure de pardonner le protagoniste et de lui infliger le même préjudice qu'il nous a fait subir, mais malgré cela on a préféré le pardon au châtiment car on aspire à la large rétribution d'Allah, exalté soit-Il. Allah, exalté soit-Il, nous appelle à être à l'écart des ignorants. 
 {Accepte ce qu'on t'offre de raisonnable, commande ce qui est convenable et éloigne-toi des ignorants} [Al-A'raf:199]. 
  Le pardon faisait partie de la moralité du Prophéte, priére et salut sur lui, qui ne se vengeait jamais pour lui-même mais affichait pardon et tolérance et faisait le bien envers celui qui lui a infligé le mal.
  Les événements y afférents sont nombreux ainsi que les leçons à en tirer.
  Par exemple, quand les chefs de la mécréance s'en prenaient à lui et niaient sa mission prophétique, alors L'ange des Montagnes lui est venu et lui a dit qu'il peut les écraser sous Al-Akhchabayne, mais le Prophéte lui dit avec un esprit de tolérance, qu'il espére qu'il y ait parmi leur progéniture qui adore Allah uniquement et ne rien Lui associer (selon un hadith rapporté par Muslim).
  Le Prophéte aurait pu laisser l'Ange des Montagnes les écraser, mais ils leur a pardonné; priére et salut sur lui.
  L'événement le plus glorieux était le jour de l'Ouverture de La Mecque, quand il (le Prophéte) était prés de la Kaaba et tous les gens voulaient voir ce qu'il fera avec les vaincus après sa victoire mais il les a appelés en leur demandant à quel acte s'attendent-ils de lui? Ils lui disent qu'il sera bienfaisant car il est un frére noble, un neveu noble.
   Le Prophéte, priére et salut sur lui, qui incarne la miséricorde, leur a pardonné  tous sans exception, et leur a dit qu'ils peuvent  partir car ils sont libres.
  C'est ainsi qu'il faut tolérer en position de force.
  La tolérance est une des qualités du vrai croyant, vertueux qui sait qu'Allah, exalté soit-Il, va le rétribuer largement pour ce comportement.
  Le fait de pardonner est signe de piété et de foi sincére.
{Le désistement est plus proche de la piété} [Al-Baqarah:237].
  Il ne fait aucun doute qu'appliquer le principe de talion est un des droits de l'individu, mais le fait de pardonner est largement rétribué par Allah, exalté soit-Il, et on n'y parviendra pas que si on est mesure de se contrôler car on veut être à l'abri des affres du Jour Dernier.
  On a besoin de répandre la vertu de la tolérance dans notre vie, surtout quand on est en position de force, car cela fait partie du comportement qui préserve l'unité et la cohérence de la société.
  Si chaque individu se venge de celui qui lui a porté préjudice et agit mal comme son protagoniste, alors la société sera dans la spirale de la violence.
 Tout individu a subi de l'injustice et du préjudice, et même le Prophéte en a trop souffert ainsi que les compagnons et les prédecesseurs, alors qu'en est-il de nous? Et comment sera une société où régnent la querelle, la haine et la vengeance?
   C'est pourquoi il faut mettre en valeur la tolérance et le pardon dans notre vie et dans nos actes, et il faut s'habituer à accepter les excuses et de pardonner autrui, et savoir tourner la page pour alléger les fardeaux.
  On doit emboîter le pas au Prophéte, priére et salut sur lui.
  En fin de compte, il faut se rappeler que pardonner en position de force hisse l'individu à un niveau élevé parmi les gens.
  Selon un hadith rapporté par Muslim, pardonner renforce la fierté de l'individu et afficher de la modestie c'est être valorisé par Allah.




plan du site
Plaintes et suggestions
Temps de prière
vote


Ajoutez votre e-mail
 
 
page 

hits counter
Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques - Etat du Koweit