Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques :: Dr. Khalid Al-Holybi : Les enfants ont une énergie colossale et il faut qu'ils fassent des exercices physiques pour ne pas la gaspiller devant les écrans
Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Dr. Khalid Al-Holybi : Les enfants ont une énergie colossale et il faut qu'ils fassent des exercices physiques pour ne pas la gaspiller devant les écrans
Certes, les jeux électroniques, les films et les feuilletons animés sont au centre d'intérêt des chercheurs opérant dans le domaine de la formation sociale, et au centre d'intérêt des institutions concernées par la formation des enfants, à une ére où les écrans lumineuses sont devenus une partie indivisible de la vie des enfants et des adultes.
   Dr. Khalid bin Saoud Al-Holybi, académicien et consultant dans le domaine familial, a souligné que l'industrie des produits destinés aux enfants est devenue une industrie qui rivalise l'industrie pétroliére à l'ére contemporaine.
  Les firmes internationales de jeux électroniques se rivalisent de manière farouche, et on peut ne pas ressentir cela, car on est un simple consommateur et on est hors de la spirale compétitive et de ce conflit.
  L'industrie du produit visuel destiné aux enfants réalise un taux de consommation et de vente et de visionnage énorme parmi toutes les ethnies et nationalités.
  Quant au rôle de la censure en ce sens de la part des chaînes arabes, il a beaucoup régressé, et malheureusement, cela a permis la réalisation de choses qui étaient inadmissibles dans le passé dans les familles arabes.
  Il existe d'études arabes nombreuses sur l'impact des écrans sur les jeunes, lesquelles sont élaborées par des universités et centres de recherche qui présentent chaque jour des rapports pertinents et des résultats y afférents qui sont pris en considération.
  Selon ces études, l'enfant, depuis l'âge de cinq ans jusqu'à l'âge de dix ans, peuvent employer (ces produits électroniques) deux heures par jour seulement, mais malheureusement, cela n'est pas appliqué dans nos maisons, où le fait de les ôter de l'enfant est devenu une mission trés difficile.
  Autre point ignoré en ce sens, c'est que certains parents "se débarrassent" de leurs enfants bruyants en les plaçant devant les écrans et ont leur permettont de jouer avec ces jeux électroniques et de regarder les dessins animés durant toute la journée, ce qui est en soi trés dangereux, car chaque enfant dispose d'une énergie et il faut qu'il fasse des exercices physiques pour ne pas gaspiller l'énergie devant les écrans.
  Il y a une différence entre les écrans de réception (visionnage) et les écrans d'interaction.
  Selon dr. Al-Holybi, les écrans de réception sont plus dangereux à long terme que les écrans d'interaction, car ces derniers permettent à l'enfant de réfléchir et de réagir positivement avec le contenu animé.
  Mais il faut être méfiant vis-à-vis de certains jeux d'interaction qui permettent à l'enfant à l'âge de la préadolescence de jouer virtuellement avec des personnes inconnues, ce qui est extrêmement dangereux, car des groupes terroristes ont pu recruter des jeunes de nos pays d'aprés leur participation à des jeux électroniques de combat, et c'est ainsi que ces groupes ont pu attirer ces jeunes et les dominer intellectuellement.
  Ces groupes incitent ces jeunes à s'opposer à leurs pays ; ce qui est un risque que tout le monde connait, et cela exige que les parents et les instructeurs d'afficher davantage de fermeté face à ces changements survenus à la société islamique.
  La question importante qui s'impose: est-ce que nos enfants sont vraiment influencés par ce qu'ils regardent?
  Selon dr. Al-Holybi, cela dépend d'un enfant à un autre, car il y a un enfant qui a de l'addiction aux jeux électroniques mais a pu préserver sa performance en termes de concentration et de scolarité ; alors qu'un autre enfant est négativement influencé par cela car ces jeux ont effecté sa concentration, sa santé, et son niveau en scolarité.
  Il ne fait aucun doute qu'il existe des films et des jeux utiles et qui ont une valeur et contribuent à l'évolution de la créativité des jeunes et les aident à avoir un esprit ouvert ; mais le probléme c'est que la plupart des enfants ont tendance à utiliser des contenus inutiles et préférent des jeux incitant à la violence, lesquels ne conviennent pas à leur âge.
  L'effet négative des jeux électroniques c'est que l'enfant se focalise entiérement sur les écrans au point de perdre ca capacité d'interaction avec les gens, et cela fait paraître des cas de phobie sociale qui est trés répandue parmi les jeunes (filles et garçons) à l'adolescence, et cela est en raison de l'absence de domaines d'interaction et de fréquentation avec les gens à l'écart de ces appareils.
  Il est également à noter que le fait de s'accoutumer à regarder des films de violence, aide l'enfant à être prêt à se comporter de façon agressive si on le provoque ou s'il est stressé, à l'école, dans la rue et même à la maison avec ses frères.
  L'addiction de l'enfant aux écrans, place les parents dans un grand probléme , au point de les placer dans une position de défaite, car quand ils ne sont pas en mesure d'empêcher l'enfant de regarder ces chaînes "non désirées" ni de jouer ces jeux électroniques "rejetés", c'est donc un défi qui nécessite de la patience , de la conscience et un bon comportement de la part des parents et des instructeurs pour pouvoir gérer cette situation avec sagesse et ne pas nuire aux liens avec les enfants à long terme.





plan du site
Plaintes et suggestions
Temps de prière
vote


Ajoutez votre e-mail
 
 
page 

hits counter
Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques - Etat du Koweit