Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques :: Cheikh Abdullah Al-Dossari: Si les gens suivent la sunna du Prophéte et l'imitent, la vie sera sereine et les problémes seront réglés
Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Cheikh Abdullah Al-Dossari: Si les gens suivent la sunna du Prophéte et l'imitent, la vie sera sereine et les problémes seront réglés
  Le Prophéte, priére et salut sur lui, incarne toutes les vertus et toutes les qualités parfaites, et il était à la perfection un modéle à suivre sur le plan comportemental.
   Emboîter le pas au Messager d'Allah, est un théme examiné par son éminence cheikh, Abdullah Al-Dossari, prédicateur et conférencier, qui a souligné que le Prophéte, priére et salut sur lui, incarnait le caractére excellent, et c'est pourquoi les gens se sont attachés à lui, et ont abandonné les traditions en trait avec l'ére préislamique.
   Le Prophéte incarnait le pardon, l'indulgence, la patience, la virilité, la miséricorde, la fidélité, la générosité, l'optimisme, la modestie, le caractére doux, et c'est pourquoi Allah, exalté soit-Il, a salué le Prophéte d'une manière exceptionnelle, dont aucun autre Prophéte n'a été salué. {Et toi tu es d'un caractère sublime} [Al-Qalam:4].
   La plupart des gens se plaignent du mauvais comportement d'autrui, alors la solution réside dans le fait d'imiter le Prophéte en terme de moralité et de procéder à répandre cette moralité parmi les gens.
   Il incombe d'emboîter le pas au Messager d'Allah sur le plan comportemental, car Allah, exalté soit-Il, a fait de lui un modéle à suivre. 
   Si les gens suivent la sunna du Prophéte, la vie sera sereine et les problémes seront réglés.
   Les compagnons, qu'Allah les agréé, percevaient le Prophéte comme le plus pieux vis-à-vis d'Allah, alors qu'il a bénéficié du Pardon Divin, mais cela ne l'a pas empêché de procéder sans cesse au repentir et invoquer soixante dix fois le Pardon d'Allah, alors que le Paradis lui a été promis.
   Il est indispensable à cette ére où prédominent les péchés et où régnent les tentations, de se repentir sans retard auprés d'Allah, et d'apprendre nos enfants à afficher de la crainte envers Lui-même en privé quand ils sont devant les écrans et en surfant sur le Web.
   Le Prophéte, priére et salut sur lui, incarnait l'indulgence à la perfection et cette qualité est la source de toute détermination et de toute force morale car c'est Allah Qui l'a formé de cette maniére parfaite.
   Il est donc un modéle à suivre en termes d'indulgence et de tolérance est c'est ainsi qu'il remplit sa tâche et transmet son message auquel se sont opposés les gens au début, mais grâce à cette indulgence il a pu convaincre un peuple comme le peuple (Arabe) de lui obéir et de le suivre.
   La patience et la tolérance étaient deux qualités incarnées à la perfection par le Prophéte, priére et salut sur lui, qui a pu patienter 23 ans, période au cours de laquelle des compagnons ont été tués, et il a été expulsé de sa ville, afin de répandre cette religion partout dans le monde.
   Jamais il n'avait de tendance vindicative, quel que soit le préjudice qui lui a été infligé, mais quand les interdits d'Allah sont violés il se mettait en colére, non pas pour des raisons individuelles mais pour Allah, car il incarnait la tolérance.
   On doit afficher l'esprit de tolérance parmi les gens, et on doit œuvrer à renforcer la connexion avec Allah et ce, en éliminant tous les obstacles "moraux", car cela pésera positivement sur la priére et sur les rites religieux.
   Les personnes nobles en terme de moralité, affichent patience, indulgence, tolérance, et la qualité de la tolérance paraît dans les situations les plus difficiles, et c'est ainsi qu'on est tolérant au moment où on peut agir autrement.
   Ce qui détruit l'individu s'est se mettre en colére.
   Le Prophéte, priére et salut sur lui, incarnait la miséricorde et la modestie, et traitait bien les enfants et les personnes âgées et rendait service à sa famille et apportait seul le lait de la vache, reparait ses habits et ses souliers, et prenait soin des personnes âgées et saluait les enfants dans la rue.
   Cheikh Al-Dossari, a affirmé que par la bonne moralité on va être aimé par les gens qui veulent être bien traités et peu importe le gain matériel, mais ce qui compte c'est l'affection et la parole douce.
   Par l'affection, les relations entre les individus deviennent étroites, et la personne forte va aider les gens vulnérables et on va veiller sur eux, et on va prêter main forte aux malades et aux personnes en difficulté, et on va également être tendre envers les personnes qui accomplissent des métiers pénibles et on ne va pas les mépriser et on ne va pas leur confier de tâches dépassant leurs capacités.
   Notre Nation a extrêmement besoin aujourd'hui à un modéle à suivre, et à un modéle idéal en raison de l'absence de cela et de la propagation des tentations car chacun ne pense qu'à son propre intérêt.
   Il incombe d'emboîter le pas au Prophéte, priére et salut sur lui, en terme de moralité.


plan du site
Plaintes et suggestions
Temps de prière
vote


Ajoutez votre e-mail
 
 
page 

hits counter
Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques - Etat du Koweit