Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques :: Dr. Kemal Darwich : La fraternité en Allah est plus forte que le lien du ‎ sang
Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Dr. Kemal Darwich : La fraternité en Allah est plus forte que le lien du ‎ sang

 

Après le Messager d'Allah est resté à Médine et a commencé la construction de la mosquée pour authentifier la relation entre le serviteur et son Seigneur, la deuxième chose est la fraternité entre les émigrés et les Auxiliaires pour authentifier la relation entre les fidèles avec les autres, mais la question de la fraternité a commencé à Mecque. Quand le Messager d'Allah (que La paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui)  était assis avec ses compagnons, il n'a pas fait de distinction entre Bilal al-Habashi, Abu Bakr l'arabe, Salomon le persan, et Suhaib Al-Rumi. Ils étaient frères qui s’aiment. Dans cette atmosphère à Mecque les compagnons du   Messager d'Allah (que La paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) sont nés sur l’amour, quand il leur disait qu’Allah dit dans le hadith rapporté par Ibn Hayyan: (mon amour doit pour ceux qui m’ aiment). Cette fraternité ne fait pas de distinction entre le sexe, la couleur ou la langue, car la foi est seule, et le lien qui les unit est le lien de la foi. « Les croyants sont frères » (Al-Hujarut v 10). Et quand il a déménagé à Médine, les émigrés avaient quitté leurs argents et leurs maisons. Le Messager d'Allah a fraternisé entre les émigrés et les Auxiliaires Chaque émigrant avait un frère du peuple du Médine et ainsi. il a fraternisé entre les tribus d’ Aws et Khazraj Cette société qui était près de l'idéalisme qui était au temps du Messager d'Allah (que La paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) les durs et les brutes  deviennent doux et  miséricordieux entre eux 

 

  Sheikh Kamal Darwish - imam et prédicateur au Koweït dit que cette fraternité et l'amour est loué par l'Islam, quand il a montré que le frère a des droits sur son frère. Si il le rencontre, il le salue si il tombe malade, il doit lui rendre visite, et si il meurt, il doit aller à participer à l'enterrer
  Le Coran dit à cet égard : « Et cramponnez-vous tous ensemble au «Habl» (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. (Al-Emran V 103)
Cheikh Dr. Kamal Darwish a confirmé que toute communauté ne repose pas sur la fraternité sincère et l'amour sincère est une communauté qui sera submergé par les rancunes et toutes les maladies du cœur> c’est une fraternité en Allah qui a dépassé la fraternité du sang. Tout ce qui est connectés à vous avec l'Association de la foi, vous devez l'aimer, et de l'aider,
  Sachez qu’Allah va renforcer cette association qui doit être lancé au paradis après avoir décollé la rancœur et l'envie des poitrines des lauréats du paradis
Allah dit : " Et Nous aurons arraché toute rancune de leurs poitrines : et ils se sentiront frères, faisant face les uns aux autres sur des lits.  (Al-Hi jr V 47)
  L'envie et la rancœur sont des maladies qui se trouvent dans le cœur, mais Allah le Tout-Puissant ne nous prennent pas pour eux s'ils sortent sous formes de mauvais actes nous souhaitons la disparition de grâces pour les autres ou l'opposition de la volonté d’Allah dans la distribution de don parmi les gens.
Cheikh ajoute que nous sommes maintenant loin de l'approche du Messager d'Allah (que La paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) où la véritable fraternité qui se posent entre vous et le musulman une relation forte  sans  trouver entre vous une  association de sang ou du  mariage, mais c’est l'amour d’Allah, et la coopération sur le soutien de la religion d’Allah mais aujourd'hui, les sens de la fraternité sont marquées par de grands points d'interrogation, à peine les qualités de l'amour et de l'altruisme disparaissaient chez les musulmans, et les concepts ont  mélangé et l'altruisme s’est  heurté à la cupidité.
D'autre part la fraternité a des exigences, le Messager (que La paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) nous enseigne que un dévot musulman doit chercher ses frères tout le temps, et de le  vérifier s’ il est absent.
 La fraternité doit être pratiquée dans notre ‎ communauté avec sa forme correcte sans but
Allah a décrit dans la sourate Al-Hashr trois communautés ; communauté émigrée, communauté Auxiliaires et ensuite il a décrit partisans qui sont venus après eux, il a parlé d’émigrés « Il appartient aussi] aux émigrés besogneux qui ont été expulsés de leurs demeures et de leurs biens, tandis qu'ils recherchaient une grâce et un agrément d'Allah, et qu'ils portaient secours à (la cause d') Allah et à Son Messager. Ceux-là sont les véridiques » (V. 8) puis il a loué la communauté Auxiliaires le peuple du Médine dans le verset suivant    
« Il [appartient également] à ceux qui, avant eux, se sont installés dans le pays et dans la foi, qui aiment ceux qui émigrent vers eux, et ne ressentent dans leurs cœurs aucune envie pour ce que [ces immigrés] ont reçu, et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s'il y a pénurie chez eux. Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent. » (V. 9) puis il a cité les communautés des partisans après
« Et [il appartient également] à ceux qui sont venus après eux en disant : «Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu'à nos frères qui nous ont précédés dans la foi ; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux» (V. 10)
Ce cas n’était pas des idéaux de rêve, mais il était une réalité sur la terre au temps du Messager d'Allah (que La paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) et ses compagnons généreux
 

 


plan du site
Plaintes et suggestions
Temps de prière
vote


Ajoutez votre e-mail
 
 
page 

hits counter
Ministère de l'Awqaf et des affaires islamiques - Etat du Koweit